Ça y est, c’est décidé… Vous voulez installer une Tiny House !

Félicitations ! On ne peut que saluer cet excellent choix (surtout si c’est une Tiny House de Bimify 😉 )!

C’est certain, ce petit cocon nomade sera le point de départ d’une nouvelle vie, que vous l’utilisiez en logement, en commerce ambulant ou bien encore en tant que location saisonnière…

Oui, mais voilà. Le vent de la liberté retrouvée nous fait souvent oublier qu’il est aussi nécessaire, voire obligatoire, de savoir aussi garder les pieds sur terre pour que votre rêve ne se transforme pas en cauchemar.

On vous liste donc dans cet article tous nos conseils pour savoir où et comment installer votre petite maison sur roues sans avoir de problème. Histoire d’avoir les idées claires avant d’entamer votre magnifique projet de construction de Tiny House !

J’installe ma Tiny House sur un terrain moins de 3 mois

J'installe ma Tiny House sur un terrain moins de 3 mois

Vous voulez juste vous installer sur un terrain privé pour quelques semaines, maximum 3 mois ? Vous êtes libre de le faire sans autorisation mais uniquement à condition que votre habitat mobile (ça concerne les Tiny Houses mais aussi les caravanes et camping-cars) conserve en permanence la possibilité technique de se déplacer de façon autonome et immédiate.

Il est donc impératif de bien toujours garder en place tous ses moyens de mobilité : les roues, la barre de traction, la signalisation, etc…

Cette notion de mobilité est primordiale ! N’aménagez pas le terrain autour de votre Tiny House (avec une terrasse par exemple) si vous restez moins de  trois mois.

Toutes les installations extérieures doivent aussi être démontables ou déplaçables immédiatement.

Vérifiez bien aussi la réglementation du terrain où vous voulez installer votre Tiny House. Certains sont strictement interdits comme les zones à urbaniser (zones AU) , les zones naturelles et forestières ou encore certaines zones agricoles.

Pensez donc bien à vérifier en amont ces “zones rouges” auprès de votre mairie.

MA TINY HOUSE SUR UN TERRAIN PLUS DE 3 MOIS

Ma Tiny House sur un terrain plus de 3 mois

Pour sédentariser votre Tiny House sur un terrain privé au-delà de 3 mois, vous devez effectuer en amont une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie pour obtenir un permis d’aménager, si la surface de votre habitat nomade est inférieure à 20 m². Au-delà, un permis de construire sera nécessaire.

Attention aussi au choix du terrain ! En effet, celui-ci doit répondre aux mêmes critères que pour une construction classique: être situé dans une zone constructible et permettre un raccord au réseau public d’assainissement, d’eau et d’électricité.

Si vous ne souhaitez pas raccorder votre Tiny House au réseau public, dans le cas par exemple d’utilisation de toilettes sèches ou d’une fosse septique mobile, alors vous devrez procéder à une étude d’impact environnemental.

En ce qui concerne spécifiquement votre petite maison sur roues qui sera “sédentarisée”, elle devra toutefois rester en permanence démontable et transportable. Donc, tout comme pour une installation de moins de 3 mois, veillez à bien garder tous ses moyens de mobilité en place et à aménager des installations extérieures entièrement déplaçables.

TAXES ET IMPÔTS POUR UNE TINY HOUSE

Taxes et impôts pour une Tiny House

La Tiny House fait partie des habitats alternatifs encadrés par la loi ALUR.

Définie précisément comme une “résidence mobile terrestre”, elle n’est pas soumise aux impôts locaux ni à la taxe d’habitation.

Mais si vous l’utilisez comme résidence principale, vous devrez tout de même vous acquitter d’une taxe annuelle de 150€ (100€ si le logement a plus de 10 ans et sauf cas d’exonération bien sûr).

Ceci à la différence d’une “habitation légère de loisirs” qui elle correspond à un mobil-home, un chalet ou encore une cabane dans les arbres, et est soumise à la taxe foncière (si elle est posée sur un socle de béton et n’est pas destinée à être déplacée) et à la taxe d’habitation.

LOUER OU ACHETER UN TERRAIN POUR INSTALLER MA TINY HOUSE 

Louer ou acheter un terrain pour installer une tiny house

Là encore entre louer ou acheter votre terrain tout dépend de votre durée d’installation, de vos envies et de votre budget aussi !

La  location de terrain peut être la solution si vous voulez poser votre Tiny House que quelques jours ou semaines pour découvrir un nouveau lieu, effectuer un travail temporaire comme une saison agricole ou bien encore juste pour avoir le plaisir de cette liberté retrouvée sans aucun lieu d’attache.

Ou alors vous êtes plutôt dans l’optique d’investir pour pouvoir installer votre micro-maison sur votre propre terrain et d’être ainsi entièrement propriétaire des lieux. Quit à vous-même mettre en location votre terrain quand vous décidez de prendre la route avec votre Tiny House !

Comme chacun le sait, le prix d’un terrain (à vendre ou à louer) varie selon la région, l’emplacement, sa superficie… Il y en a pour toutes les bourses !

Bien évidemment, la majorité des annonces sont sur les sites incontournables tels que leboncoin.frseloger.com ou encore paruvendu mais n’hésitez pas aussi à faire part de votre recherche à votre entourage et sur les réseaux sociaux. On ne sait jamais… Il y a peut-être un ami qui a un ami qui connaît une personne pouvant vous proposer un terrain à bon prix voir mais gratuit ! Oui, ça existe ! Certes c’est rare… mais c’est possible 🙂

LES SOLUTIONS ALTERNATIVES POUR INSTALLER SA TINY HOUSE 

Solutions alternatives pour installer sa tiny house

Vous n’avez pas de terrain privé où installer votre petite maison? Pas de panique, il existe plusieurs autres solutions pour la poser en toute liberté, à court ou long terme, et même en profiter pour créer du lien social. Et ça… le Tiny Houser aime bien 🙂 

Commençons par la solution du camping. Beaucoup sont ouverts toute l’année et proposent des tarifs préférentiels en basse saison et longue durée. Une bonne alternative si vous recherchez un lieu sécurisé et raccordé à l’eau et l’électricité.

Donc, installer sa Tiny House dans un camping traditionnel, d’accord… et pourquoi pas dans un camping à la ferme ?

Vous serez en contact direct avec les agriculteurs qui aménagent des aires de camping sur certaines de leurs parcelles pour y recevoir justement des habitats nomades. Idéal pour y installer votre petite maison sur roues et profiter de bons produits frais à 2 pas de chez vous.

Pourquoi pas aussi en profiter pour donner un coup de main à la ferme ?

Proposer votre aide en échange de la gratuité du terrain, c’est aussi ce que peut vous permettre l’écovolontariat que ce soit chez un exploitant agricole, pour une association environnementale ou encore une mission scientifique.

Sinon vous avez aussi l’option du prêt de jardin chez un particulier ! Sur le site pretersonjardin.com vous pourrez trouver des annonces de particuliers qui partagent leur terrain en échange de l’entretien de leur potager ou d’autres services. Une belle initiative qui permet aux loueurs, comme les personnes âgées par exemple, d’être rassurés, moins isolés et de tisser de nouveaux liens.

De nombreuses solutions “donnant/donnant” qui correspondent parfaitement à l’esprit des Tiny Housers !

Vous voulez discuter de votre projet avec des professionnels ? Contactez l’équipe BIMIFY 🙂